O fémininPointConne

le

femininSite bien bien …
http://www.ofemininpointconne.fr

Pourquoi ce site ?

ÔFémininPointConne est un site qui parodie et caricature la presse féminine.

Pourquoi ? Parce que la presse féminine, qui se prétend l’amie des femmes, ne nous veut en fait aucun bien.

La presse féminine a deux clients : ses lectrices et les annonceurs (= les entreprises qui paient pour afficher leurs pages de publicité dans les magazines et sur les sites internet des magazines féminins).

La presse féminine n’est donc pas l’amie des femmes, mais l’amie des annonceurs, qui lui rapportent un tas de fric.

La presse féminine, sous couvert d’humour, de légèreté et de complicité avec ses lectrices, leur raconte de la merde afin de les maintenir dans une insatisfaction permanente. Insatisfaction qui les rendra très très réceptives aux publicités. Complexer, angoisser, cliquer, acheter, racheter, complexer.

Car quand annonceur content, presse féminine contente.

Par ailleurs, et pour que tout le monde soit bien rangé à sa place, la presse féminine sépare bien La Fâme (merci au site Entrailles, à qui nous devons cette expression) de l’homme. Clichés pourris, injonctions contradictoires et conditionnements sournois, rien n’est laissé au hasard pour que La Fâme n’oublie jamais où est sa place (sous l’homme, également pris pour un con par la presse féminine), et pour qu’elle continue longtemps de penser que tout ce qu’elle fait et dit doit viser un seul objectif : plaire (à l’homme toujours).

LaFâme, dans la presse féminine, est prise pour une cruche et tenue en laisse, conditionnée, assignée, cadrée, dans le but d’enrichir des entreprises à la solde de la pub, et donc du capitalisme, et donc du patriarcat.

ÔFémininPointConne ne se moque pas des lectrices mais du système qui les exploite, et dénonce ses mécanismes de manipulation en démaquillant ses procédés.
http://www.ofemininpointconne.fr/pourquoi-ce-site/

sommairepetit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *